A.S. ST GEORGES DE LEVEJAC : site officiel du club de foot de ST GEORGES DE LEVEJAC - footeo

une journée en bleu... et jaunes !

8 janvier 2013 - 17:55

 

Une journée en bleu...et jaunes !

 

Almasol c'est mon nom. Disons, c'est plutôt le nom d'un trio mais on ne peut pas dévoiler lequel, vous comprendrez aisément pourquoi. Un trio de copains, unis dans la fête et sur les terrains aussi. On était là en décembre pour bouter l'envahisseur limougeaud de la coupe de France. Une journée qu'on n'oubliera jamais avec la victoire des favoris lozériens mais surtout un match fantastique et une ambiance fabuleuse. Pour rien au monde on ne voulait manquer le match face à Arles-Avignon. C'était mission impossible mais on voulait y être, croire et continuer à rêver. Pouvoir dire qu'on y était si l'AFL réalisait l'incroyable exploit, partager la liesse que cela supposait et peut-être refaire le match avec les joueurs autour d'un verre...ou deux.

Mais l'instance qui régit la compétition de notre équipe fanion ne s'est guère soucié de notre désir d'assister à l'événement et a programmé à la même heure, un match de championnat en retard. Branle-bas de combat et multiplication des contacts entre présidents et entraîneurs des deux clubs pour trouver un arrangement satisfaisant. Eurêka ! Tout le monde étant d'accord pour avancer la rencontre au samedi, plus aucun obstacle ne semblait en mesure de nous empêcher d'aller à Mende dimanche...à part peut-être une petite migraine suite à la célébration de notre succès. Bon, des guerriers comme nous (Pilou ! Pilou !), malgré les menus embarras consécutifs à une soirée légèrement arrosée, nous sommes capables de descendre de nos causses pour aller crier le terrible cri de guerre (arghhhhhhh !) avec toute la population venue des quatre coins du département.

Car ils sont tous là, nos habituels adversaires du week-end, aujourd'hui réunis autour des Mendois, dirigeants et joueurs de tous les clubs du département se saluent et prennent place, côte à côte, impatients d'entendre le premier coup de sifflet de l'arbitre. Dès l'entame, la Lozère affiche ses ambitions : tout de jaune vêtus, les joueurs agressent les visiteurs ; les spectateurs chantent et encouragent, suivant Surivet le meneur ou la Pena...Paul Ricard ! d'Alès - ah, le joli nom !- qui relance l'ambiance quand celle-ci vient à tomber.

Le scénario attendu est déjoué, Gourmat ouvre très vite le score. La transversale sauve Onka et on se regarde d'un air de dire « ON peut pas perdre ». Oui, ON, un singulier très pluriel en ce beau premier dimanche de 2013. Tous les spectateurs sont Mendois ou plutôt, c'est l'équipe de Mende qui est Lozérienne ! Chacun s'identifie à ces jeunes qui se défoncent pour leurs couleurs, pour le partenaire d'à côté, pour le membre de sa famille ou l'ami qui est venu, parfois de loin. Solidarité sur la pelouse, communion autour, c'est un grand moment.

Cinq divisions d'écart ? Que nenni ! Par fulgurances, les pros augmentent parfois le rythme et donnent quelques sueurs froides aux spectateurs. Mais Onka veille, il est rassurant. Et quand il est battu, nouveau coup de chance avec le poteau qui repousse puis un défenseur qui sauve sur la ligne. On approche de la fin, Arles prend tous les risques et se découvre. Temps additionnel où chacun pense aux équipes qui se sont laissé rattraper la veille et ont vu leur rêve brisé. Les Lozériens semblent cuits et on prie pour qu'il n'y ait pas de prolongations qui leur seraient à coup sûr fatales. Long ballon vers le but adverse, Gourmat prend le meilleur sur le dernier défenseur et vient ajuster le portier visiteur. Eruption à Delmas ! Des sourires, des cris de joie, des larmes aussi, c'est fini, 2-0 Arles ne reviendra pas !

L'arbitre, non pardon, Monsieur l'Arbitre (quelle prestation !), délivre tout un peuple qui saute de joie, trépigne, applaudit à tout rompre et reprend les chants vainqueurs, un public qui voudrait envahir la pelouse comme après Limoges. Mais le tunnel reste fermé et la sécurité contient les rares spectateurs tentés d'enfreindre les consignes. Les journalistes eux s'en donnent à cœur joie. Les joueurs viennent nous saluer et on voit Gourmat qui fait signe à la caméra de se tourner vers nous plutôt que de le filmer en gros plan. Un geste de Seigneur !

Personne ne veut quitter le stade, tout le monde veut prolonger la fête, savourer jusqu'à la dernière goutte le nectar de la victoire et de l'exploit.

Mais il est un autre nectar que nous aimons bien savourer et dont nous pourrions même abuser jusqu'au bout de la nuit. Merci à l'AFL de nous avoir accueillis à la prolongation suivant la réception d'après match. Nous avons pu côtoyer les joueurs, le coach et les dirigeants du club. Seul joueur averti du match le samedi, notre capitaine a pu à son tour mettre un jaune à l'arbitre. Et comme c'était dans un verre à bière, il y en avait peut-être deux ?! Monsieur l'arbitre a frôlé l'exclusion !!!

Nous avons plaisanté avec des joueurs jusque-là inaccessibles, soit que notre timidité nous empêchait d'aller vers eux, soit que nous les jugions trop fiers pour nous adresser la parole. Mais nous étions dans l'erreur et il n'y avait plus de couleurs de clubs, comme sur le pré un peu plus tôt. Narbé nous a traités en frères, en amis, en supporters tous unis derrière le porte-drapeau lozérien. Pour l'en remercier, l'un de nous n'a pas hésité à transformer son caleçon en bonnet, il est vrai qu'il était aux couleurs de la ville de Mende (le caleçon pas Almasol !)

Le laisser-passer de la soirée, c'était l'écharpe du club de l'AFL et on était suffisamment potes désormais pour les porter fièrement (les écharpes, pas les joueurs de l'AFL !). Jérémy Brassac a été grand et généreux et a offert la sienne (son écharpe, pas sa tournée !) à l'un d'entre-nous en souvenir des années passées ensemble à l'école de foot. Merci Jérem !

Les cafés mendois ont reçu joueurs et supporters qui n'avaient pas envie de rentrer et Almasol a continué dans la couleur qui lui est chère (on en vient même à se demander si on ne va pas suggérer à notre président de changer l'emblématique couleur verte de notre maillot...).

Lundi sera compliqué mais quand on est heureux, on se remet vite. Dans deux semaines, le Havre viendra à Mende chercher sa qualification pour les huitièmes. Mais la Lozère sera de nouveau réunie autour de l'étendard bleu...et jaune ! de l'AFL pour l'en empêcher.

Almasol sera là bien sûr, c'est trop bon des moments comme ça !

 

 

Un magnifique article de "Monsieurs"  Laurent COULON publié sur le forum du site de l'afl !!

Mais avez-vous deviné de qui il voulait parler... ??? :)

 


Commentaires

1-1
FOOT SUD LOZERE / ASSG 2 6 mois
FOOT SUD LOZERE / ASSG 2 : résumé du match 6 mois
3-0
ASSG 1 / St Hilaire la Jasse 2 6 mois
ASSG 1 / St Hilaire la Jasse 2 : résumé du match 6 mois
4-1
LE BUISSON E.S / ASSG 2 6 mois
LE BUISSON E.S / ASSG 2 : résumé du match 6 mois
2-2
ASSG Féminine / Aumont Aubrac 6 mois
ASSG Féminine / Aumont Aubrac : résumé du match 6 mois
3-0
Asgf Mendois / ASSG 2 6 mois
Asgf Mendois / ASSG 2 : résumé du match 6 mois
3-0
LE MALZIEU A.S / ASSG 2 6 mois
LE MALZIEU A.S / ASSG 2 : résumé du match 6 mois
1-4
ASSG 1 / MENDE AV.FOOT LOZERE 6 mois
ASSG 1 / MENDE AV.FOOT LOZERE : résumé du match 6 mois
0-0
VALDONNEZ F.C / ASSG 2 7 mois

Aucun événement